Comment identifier nos documents ?

Pour unifier nos manières de nommer les fichiers de documentation, qu’il s’agisse d’articles, de livres, de rapports ou d’enregistrements, nous proposons d’intituler le fichier ainsi:

Nom du 1er auteur + année de publication +initiales de la revue ou nom de l’éditeur + précisions sur le titre éventuellement.

Exemple: Sow2008MAQtransmission est un article publié en 2009 par Sow dans Medical Anthropology Quarterly et portant sur la transmission.

Ainsi nous pouvons les poster dans les différents Google Docs pour constituer nos bibliographies thématiques.

Choix de Zotero pour gérer la bibliothèque

Pour organiser et gérer les références bibliographiques et les documents qui seront disponibles dans une « bibliothèque » dans le cadre du module, nous avons choisi d’utiliser le logiciel Zotero, logiciel libre et gratuit.

Ce module complémentaire de Firefox permettra à chacun de contribuer à la bibliographie collective et d’utiliser celle-ci sans problème.
De plus vous pourrez apprécier de gagner du temps avec la fonction de téléchargement des références bibliographiques.
Pour avoir plus d’informations sur Zotero, vous pouvez consulter :

sa fiche dans PLUME
– le site dédié à Zotero
– consulter des informations en français sur Zotero sur la plateforme Hypotheses.

-Alice Desclaux-

Choix des logiciels supports pédagogiques

Ce projet a pour objectif de proposer des ressources pédagogiques aux contenus scientifiquement validés, si possible intéressantes sur le plan didactique et avec une garantie d’accessibilité.
De plus en plus, les enseignements universitaires sont présentés sous la forme de Powerpoint, éventuellement accompagnés d’un enregistrement sonore et parfois d’un enregistrement visuel.
Or, il existe d’autres logiciels qui ouvrent des possibilités nouvelles que la structure linéaire de Powerpoint (conçu comme une succession de diapositives) n’offre pas.
C’est le cas de Prezi, un logiciel consultable et utilisable en ligne. Son organisation très particulière est stimulante, et les enseignants-chercheurs ont la possibilité de l’utiliser gratuitement dans un cadre d’enseignement.

Nous avons testé ce logiciel à Ouagadougou le 4 juin 2010 pour un cours présenté dans le cadre du DIU sous-régional « Formation à la prise en charge globale des PvVIH en Afrique sub-saharienne », mais finalement nous n’avons pas utilisé prezi car le téléchargement du cours élaboré en ligne sur www.prezi.com était trop long sur place. Nous en retenons que nous devrons être attentifs au poids des documents, pour les sites où l’ADSL n’est pas disponible. Il vaudrait mieux que lorsque des documents sont élaborés dans prezi, ils soient doublés d’une version « de sécurité » sur powerpoint.
-Alice Desclaux-